Biographie - Charlotte Mbango

[ Biographie ]


Dès l'âge de 9 ans, elle débute dans les chorales en qualité de Soprano.
A 13 ans, elle devint chanteuse lead dans son lycée et créa un groupe de Négro spirituals; par la suite, elle continua avec des concerts scolaires avant de s'envoler pour l'Europe en 1979 en qualité d'étudiante.

Charlotte est issue d'une lignée artistique, petite fille d'EBOA LOTIN. A son arrivée en France, elle collabora avec plusieurs artistes afro-antillais an tant que choriste.

Elle démarre sa carrière solo en 1987 avec l'album "NOSTALGIE" son premier opus. Elle confirme en 1988 avec le succès planétaire de "KONKAI" qui lui valu un disque d'Or qui lui fuit d'ailleurs remis par le couturier PACO RABANE.
En 1991, elle remet sur orbite l'album "MALOKO", puis l'album "MALEA" en 1996.
En 1998, c'est autour de "COMBINES RELIGIEUSES" suivi de l'album "SANS PAPIERS". "MON COMBAT" son nouvel opus rencontre un vif succès médiatique.
En 2003, pour se rappeler au bon souvenirs de ses fans fidèles, elle leur concocte un "BEST OF" à la dimension de son talent.

Tout au long de sa magistrale carrière, elle parcourt le monde entier en concert pour satisfaire son public:
- Afrique (Cameroun, Sénégal, Mali, Guinée, Gabon)
- Europe ( France, Espagne, Italie, UK, Suisse, Belgique, Suède...)
- Amérique ( Canada, USA)
- Antilles ( Guadeloupe, Martinique)

Son immense talent à été largement reconnu et couronné en de multiples distinctions le dernier en date (TAMANI d'honneur lors des TAMANI d'Or à Bamako au Mali en 2003).
Durant cette glorieuse carrière, elle a également cultivé son jardin artistique en collaborant avec de grands noms de la musique dont Manu Dibango, Paul SIMON pour ne citer qu'eux.

Notre brillante artiste arpente toujours les routes avec son bâton de pélérin toujours à la quête de la perfection dans le souci de donner du plaisir à son cher public qui le lui rend bien d'ailleurs.



e-mail: charlottembango@yahoo.fr

SOURCE: Pochette CD ALBUM "Charlotte Mbango - Best Of  "KONKAI MAKOSSA" (2008)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire